CARTE 06

Les orgues historiques
des frères GRINDA



Pour voir les orgues :
un clic sur la ville de
votre choix sur la carte
Les GRINDA
« Facteurs d’orgues du Roy de Sardègne »



Grinda Honoré (1754-1843) et Antoine (1759-1835) : facteurs d’orgue d’origine niçoise. Honoré avait travaillé
la facture d’orgue en France, en Languedoc, avec, en particulier, le Frère Jean-Esprit Isnard, auteur de l’orgue
de la Basilique de Saint-Maximin.

De retour à Nice, sa ville natale, Honoré, associé à son
frère Antoine, tente d’imposer le style d’orgue classique
français dans le Comté de Nice, pays tout imprégné de
culture italienne. Leurs orgues ne paraissent pas plaire à un
clergé davantage tourné vers la douceur du principal et la
luminosité des ripieni italiens que vers l’éclat des cornets
et des anches françaises.

Après avoir construit quelques instruments de petite taille
(Villefranche, l’Escarène, Clans) et effectué plusieurs
travaux d’entretien ou de restauration dans la région de
Nice et même en Italie, ils quitteront leur pays d’origine
pour s’installer dans le sud-ouest français où ils
construiront plusieurs grands instruments plus conformes
à leur goût (Perpignan, Rivesaltes, etc)

Les frères Grinda sont néamoins les seuls facteurs qui ont
essayé de fonder un foyer de facture d’orgue à Nice à la
fin du XVIIIe siècle.